Sainte MAXELLENDE

VIIe siècle. Patronne des Caudrésiens et des mal-voyants.

Le 13 novembre 670, la tradition rapporte que la fille du seigneur de Caudry, Maxellende, fut poignardée par Harduin d'Amerval dont elle avait repoussé les propositions de mariage. Devenu aveugle, Harduin aurait recouvert la vue au cours d'une translation solennelle de la dépouille de sa victime. Depuis cette guérison, Maxellende est la patronne des Caudrésiens et des mal-voyants.

Commune

Caudry